L’éducation: ses impacts et manifestations principales 

L’éducation et le savoir ont toujours été sources de progrès et d’innovation dans les civilisations contemporaines. La maîtrise de la langue, qu’elle soit nationale ou étrangère, contribue pour une grande part au développement de l’intelligence et à l’acquisition de connaissances. Ainsi, une société accroît son niveau de maturité et de développement tant qu’elle est pourvue d’hommes et de femmes cultivés. Afin de maintenir le rythme du progrès, nombre de gouvernements n’ont de cesse d’investir dans l’accessibilité aux enseignements, mais aussi dans la qualité des enseignements fournis. Le nombre d’années d’études par individu est en augmentation depuis une cinquantaine d’années.  Aujourd’hui il existe plusieurs stratégies d’acquisition de connaissances. Parmi les voies d’apprentissage classique, on retrouve la configuration élève-professeur, approche traditionnelle d’échanges de savoir.
Celle-ci peut avoir lieu dans un cadre extérieur et/ou public, ou bien émaner d’une initiative privée. C’est ce que l’on nomme  » cours particuliers « , ils peuvent intervenir dans des domaines variés, dès qu’il y a une maîtrise peu importe le niveau. La démarche est inverse, par rapport à l’école publique, puisqu’en effet ce sont les professeurs qui se déplacent ( le plus souvent ) et qui délivrent des enseignements personnalisés à la demande de l’élève ou des parents.
Certaines situations comme la déscolarisation ou le handicap, engendrent un recours quasi systématique aux cours particuliers. Dans les autres cas, les cours particuliers sont un complément d’enseignements visant à améliorer, à soutenir et à vérifier l’apprentissage.