gérer ma classe au quotidien

Vie de professeur : Les différentes techniques pour gérer ma classe au quotidien

La gestion de la classe fait partie des responsabilités des enseignants au quotidien. Pourtant, son intégration peut être un combat permanent. En effet, il s’agit d’un ensemble de techniques qu’on utilise pour prévenir les perturbations, tout en encourageant et en favorisant l’apprentissage. Les salles de classe perturbatrices affectent à la fois le quotidien d’éducateur et le cheminement scolaire des élèves. Voici quelques techniques efficaces pour gérer une classe au quotidien.

Faire ensemble les règles de classe

Tout d’abord, il faut savoir que devenir un prof parfait n’est pas un objectif facile à atteindre. Mais ça ne reste pas néanmoins quelque chose d’impossible à réaliser. Pour commencer, la première chose à faire pour bien gérer une classe consiste à demander aux élèves de déterminer ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas faire en classe. 

Bien sûr, certains d’entre eux ont déjà conscience de quelles règles doivent être suivies. En les laissant définir ces règles, on leur fait comprendre qu’il ne s’agit pas uniquement de sa classe, mais également de la leur. Tout cela permet un partage des responsabilités ainsi qu’une compréhension claire de la manière dont les choses doivent se passer.

Etablir une bonne routine

Cela peut sembler très banal, mais le fait d’avoir un ensemble de routines établies permet aux élèves de se préparer aux transitions. Ces routines peuvent être n’importe quoi, que ce soit se lever et s’étirer, une petite activité avant la classe commence, puis passe à l’apprentissage. Cela peut créer de l’enthousiasme, du plaisir, et aussi plus de communauté et de camaraderie. L’affichage d’un calendrier est également un bon moyen d’y parvenir.

Pour gérer ma classe au quotidien par exemple, je donne une tâche simple aux élèves avant le début de la leçon. Cela consiste à leur demander de se tourner et de regarder vers le tableau, puis attendre qu’ils se mettent en place. Cela permet à chacun de se mettre en place pour commencer, et bien sûr, de préparer la prochaine étape. Par ailleurs, les petites blagues en cours peuvent aussi apporter un sentiment de plaisir en classe.

Éviter les conséquences extrêmes 

Chaque nouvelle année, il y a de nouvelles classes. En ce sens, la discipline en cas de perturbation ne doit pas nécessairement commencer à son plus haut niveau. Et ce, qu’il s’agisse d’envoyer quelqu’un au bureau ou de passer un appel téléphonique. Le mieux, c’est de commencer à avoir une discussion avec l’élève et continuer à partir de là. Bien sûr, des mesures drastiques peuvent être prises si nécessaire, mais non pas dès le premier jour.

Bien que la peur puisse être efficace, des chances claires de pardon et de rédemption sont bien plus efficaces. Par ailleurs, afin de bien gérer une classe, il est essentiel d’éviter les punitions de groupe. En effet, punir une classe peut être risqué, et généralement, il est conseillé de ne pas le faire du tout.

D’ailleurs, il se peut que toute la classe se comporte mal, mais il est plus probable que non que certains élèves s’en sortent bien. Par conséquent, les innocents seront punis en même temps que les coupables. Ils peuvent susciter de la frustration et du ressentiment envers soi et leurs camarades de classe qui se sont mal comportés, ce qui ne fait qu’aggraver les perturbations.

Author

admin@profscanner.fr